Le Raas, l'Inde comme je l'ai rêvée.




Après le fameux hôtel où l'on m'a demandé 5 fois quand est-ce que mon mari me rejoindrait, alors que j'avais booké la chambre pour une seule personne, moi, ce qui me semblait suffisant, le séjour suivant, j'ai cherché un nouvel établissement.


J'arpente le site de Booking et tombe sur un hôtel qui semble offrir tout le confort moderne auquel un européen en voyage en Inde peut prétendre, tout en ayant un certain cachet indien, lové dans un magnifique parc arboré. Les photos étaient prometteuses, mais seules elles l'étaient...


Le fameux hôtel apparaît au loin

Après s'être enfoncés dans des chemins de campagne, le bâtiment apparait au loin. Je viens de faire 6h de route, temps de trajet entre Jaipur et Jodhpur, et je rêve d'une douche, d'une tasse de chai tea et de quelques naans au fromage, avant de commencer dare-dare ma tournée de fournisseurs. Hôtel désert, vétuste, chambre négligée, parc à l'abandon. Et perdu à 30 min de Jodhpur... stress, colère, peur, je fonds en larmes. Inconcevable de passer la nuit, et les suivantes, ici, dans ces conditions, dans cet hôtel désert ou je ne serai pas sereine. J'appelle Booking pour leur faire part de la situation et très gentiment l'hôtesse téléphonique annule gratuitement mon séjour dans cet hôtel malgré mon check in.


Inutile de vous expliquer le moment de solitude de devoir se présenter à la réception, de leur dire que je suis navrée mais que je ne vais pas pouvoir rester... alors que pour eux, il semble évident que leur établissement est de qualité et confortable. Ceci ajouté au regard pesant des indiens sur une jeune femme européenne à la tête d'indienne qui voyage seule.


Instinct de survie


Sauf que si mon éducation me freine, mon instinct de survie me pousse. 5 min désagréables à passer, hop, c'est plié, emballé, cherchons un nouvel hôtel. Evidemment ce n'est pas chose aisée de trouver un établissement pour l'heure qui suit, qui plus est sans wifi. Shyam, mon chauffeur m'emmène dans un hôtel, plus central, très très trèèès spartiate mais propre et dont je ne suis pas la seule cliente. Je prends. Ce n'est pas le moment de faire la difficile. Je m'offrirai du confort next time.


Une rencontre bienveillante