Rajouter une étagère en raphia dans un meuble ancien

Dernière mise à jour : mars 29



La 1ère fois que m'est venue l'idée de rajouter des étagères dans un meuble ancien, c'était il y a 2 ans. Je revenais de Paris et j'avais quelque peu abusé sur le shopping de chaussures... Je n'ai pas su me dire non.


Alors évidemment, l'espace chaussures de mon dressing n'avait pas été conçu pour un tel accroissement de ma collection, aussi soudain qui plus est.... J'avais pensé l'espace pour 2/3 paires supplémentaires mais pas pour la quantité que je venais de m'offrir...


Là, ni une ni deux, je repère un meuble dans la boutique (celle que j'ai fermée au profit du site internet) qui semble parfait. Une jolie vitrine peu profonde, de taille raisonnable et qui irait parfaitement dans ma chambre! Vite, mon mètre, je mesure la largeur et la profondeur de chaque étagère. Bingo. Profondeur parfaite pour mes chaussures en taille 38 et largeur me permettant de ranger 5 paires côte à côte... pratique, belle, mais pas assez de contenance. Soit, mais les étagères sont suffisamment espacées les unes des autres pour que je puisse en rajouter.


En rajouter ok, mais je ne trouverai jamais un bois de la même patine. Alternative: du verre, non pas pour ce que je veux en faire, et si je mettais du medium que je recouvrais de raphia? En plus le tapis de ma chambre est en jute, ce serait un joli rappel.


L'idée est trouvée, c'est validé.


Il est donc 19h00, heure de fermeture de la boutique quand j'entreprends de mettre ma trouvaille dans ma voiture... autant vous dire qu'elle n'y est jamais rentrée... malgré toute ma bonne volonté. Sandra, mon adorable vendeuse, me dit "t'inquiète, je récupère le camion de mon petit ami et on fait ça en fin de soirée quand il sera rentré".


22h00. On déménage toutes les deux la vitrine de la boutique à la maison. 22h30. Découpage des planches de medium. 23h15. Pose du raphia. 00h00. Fixation des équerres dans la vitrine, puis des nouvelles étagères. 01h00. Je peux commencer à ranger mes chaussures.... Mes yeux brillent, malgré l'heure!


Depuis, tous les matins, je choisis la paire du jour telle Cendrillon qui va au bal. Oui, on a toutes en nous une âme de petite fille...


Puis, c'est une proposition que je me suis mise à faire à mes clients. Lorsqu'ils